Comment déjouer vos pensées?

Souvent, vous semblez dérouté parce que vous vous sentez incapable de réussir à cause des expériences passées échouées. Ou tout simplement, vous planifiez quelque chose mais quand un truc va de travers, vous laissez tout tomber. Sachez que même si vous ne vous en rendez pas immédiatement compte, ces imaginations et sensations sont néfastes pour votre santé physique, mentale et émotionnelle, et par conséquent réduisent encore plus votre motivation. La bonne nouvelle ? C’est remédiable si vous suivez les conseils suivants. Vous avez sûrement bel et bien le potentiel de réussir ainsi que la « pensée positive » qui va avec, sommeillant en vous. Il suffit juste de vous exercer un peu afin de les éveiller.

  1. Reconnaissez que vos pensées ne sont pas bonnes

Avant tout changement, il faut que la personne concernée soit convaincue qu’elle doit changer. Il faut qu’elle le veuille, sinon cela ne marchera pas. Donc, prenez un peu de votre temps et réfléchissez à vos comportements quotidiens. Croyez-vous que vous allez rater un concours parce que les participants vous semblent trop forts ? Pensez-vous à chaque fois que votre discours en public serait un cauchemar ? Seriez-vous en colère si l’entretien que vous aviez longuement préparé est reporté au dernier moment ? Répondez-vous oui à ces questions ? Alors oui, vos pensées sont généralement négatives et le vrai souci est que cela ne vous apporte rien à part le stress, la dépression, voire le sous-estime de soi jusqu’à l’échec permanent.

 

  1. Ayez confiance en vous

Une fois que vous êtes conscient de votre pessimisme, la base de l’optimisme est la confiance en soi. Dans tout ce que vous faites, croyez en votre valeur. Souvenez-vous que la différence entre le possible et l’impossible, c’est « I’m » (je suis), donc la détermination qui est en vous-même. Si vous doutez de votre pouvoir, vous donnez pouvoir à vos doutes. De plus, en étant pessimiste, vous perdez votre énergie à réfléchir au mauvais déroulement de l’avenir. Vous vous épuisez déjà alors que la situation ne se présente même pas encore. Ainsi, tâchez de garder votre assurance et gardez plutôt la force qui est en vous pour accomplir vos rêves.

 

  1. Osez rêver et faites comme si vous l’aviez déjà

N’ayez jamais peur que votre rêve soit trop grand. Eliminez de votre tête qu’il est trop dur ou trop tard pour le réaliser. Un proverbe français dit : « l’espoir fait vivre (les imbéciles)». L’espoir fait vivre les imbéciles si on espère épater son assistance sans aucune répétition du discours. Mais il fait pleinement vivre (et apprécier la vie) si on espère tout en restant réaliste et objectif. Si vos travails et vos efforts sont méritants, vous avez bien raison de vous attendre à des acclamations. Ainsi, faites vos souhaits, donnez-vous à fond et n’oubliez pas d’espérer qu’ils s’accomplissent. En effet, avec un sentiment de satisfaction à l’avance, vous boostez plus votre motivation et vous serez plus productif. Si vous pensez à de belles choses, de belles choses sont plus susceptibles de se produire (idem pour les mauvaises choses).

 

  1. Faites un « vision board »

Avez-vous entendu parler du « vision board » ou tableau de visualisation ? C’est un support où vous présentez vos rêves, vos objectifs, vos valeurs, vos passions et tout ce qui pourrait vous rendre heureux dans la vie. Il sert à vous rappeler régulièrement que votre vie a un sens, donc à vous focaliser sur vos priorités corps et âme. Ainsi, pour votre tableau, vous avez juste à choisir des images coloriées, des photos expressives, des textes attractifs illustrant ce qui vous est important que ce soit sur votre vie sentimentale, familiale, professionnelle, …. Vous les compilez sur un même cadre que vous allez afficher de façon à ce que vous le voyez tous les jours pour booster votre journée (dans la chambre à coucher, en fond d’écran d’ordinateur, …).

 

  1. Faites une check-list

Pour modifier votre manière de voir les choses, il serait utile de noter vos observations. Vous pouvez écrire d’un côté les pensées que vous avez d’habitude et leurs conséquences sur votre vie pour que vous vous en rendiez compte. D’un autre côté, écrivez la résolution positive à adopter ainsi que ses répercussions pour vous. Chaque jour ou selon la situation, vous pouvez jeter un coup d’œil à cette note et faciliter ainsi votre positivisme. Ensuite, ayez un autre carnet où vous allez enregistrer vos accomplissements par jour. Par exemple, aujourd’hui, j’ai profité du retard de mon chef pour voir mes mails au lieu de marmonner en attendant. Cela va témoigner de votre progression pour que vous ne baissiez pas les bras en cours de route.

  1. Entourez-vous de gens qui pensent comme vous voulez penser

A part ce qui vient de l’intérieur de vous, vous ne pouvez pas vous passer de la société. Même si vous êtes tellement sûr de vous, lorsque votre environnement ne fait que vous rabaisser et ne vous calcule pas, vous aurez évidemment tendance à vous « sentir » nul. Il faut donc que vous choisissez bien votre cercle d’influence pour qu’il se remplisse d’ondes positives, de personnes qui vous poussent vers le haut, qui ont les mêmes valeurs que vous dans la vie. Cela va faciliter votre succès et sans recul. Vous pouvez également changer de rythme ou réorganiser votre environnement (au lieu de prendre un bus et galérer dans les embouteillages, marchez à pied pour un peu de sport, évader un peu votre esprit et apprécier les routes de la ville). De tous petits changements peuvent aider votre cerveau à s’habituer au grand changement vers l’optimisme.

Ces attitudes ne sont pas toujours faciles mais vous pouvez vous y mettre progressivement afin de déjouer vos pensées. Il peut s’agir d’une métamorphose interne, donc qui vient de vous ou externe qui vient de votre entourage. En tout cas, cette pensée positive est une route vers votre épanouissement et peut vous rendre heureux jusqu’à la réussite et la réalisation de vos rêves.

Laissez un commentaire