2 méthodes pour juger moins et juger mieux les autres afin d’augmenter votre quotient émotionnel ?

Juger et critiquer les autres sans cesse est devenu un rituel faisant partie de notre vie quotidienne ! Il s’agit de poser des étiquettes sur nos entourages : « celui-là est trop arrogant », « l’autre est trop timide », …Or, juger et critiquer sans cesse les autres ont des conséquences néfastes sur vous et votre environnement. Nous nous limitons notre vision de l’autre et nous ne nous donnons pas le temps de voir ses vraies valeurs. Ils sont un frein aux relations professionnelles tout comme aux relations personnelles, et aura des impacts sur votre intelligence émotionnelle. Pour rappel, l’intelligence émotionnelle est la capacité de pouvoir puiser dans ses émotions, de gérer efficacement nos propres émotions ainsi que celles des autres. Elle peut être évaluée par le Quotient Émotionnel (QE) et, selon même une étude américaine, c’est ce dernier qui fait la différence entre les éléments d’une entreprise et non pas le fameux Quotient Intellectuel (QI), contrairement à ce que l’on peut penser. Il est alors d’une importance capitale d’accroître le quotient émotionnel, et c’est là qu’entre en jeu notre thème d’aujourd’hui : Comment juger moins et juger mieux les autres pour augmenter votre quotient émotionnel ? Et oui, il faut apprendre à remettre en question ses jugements pour juger moins et juger mieux les autres, toujours dans le but d’améliorer notre intelligence émotionnelle. Voici 2 méthodes qui vous aideront à moins juger et mieux critiquer les autres :

1. Développer un état d’esprit moins critique

Comment faire ? Voici 5 techniques :

  • A l’instant même où vous êtes sur le point de juger quelqu’un, faites une pause

Essayez de prêter plus d’attention à vos jugements et de les examiner. Pour ce faire, dès que vous êtes conscient que vous êtes en train de juger quelqu’un, la première chose à faire sera de le reconnaître. Par exemple, si vous êtes en train de penser « je ne peux pas croire qu’elle ne m’a même pas salué », arrêtez-vous et reconnaissez que vous êtes en train de faire quelque chose de mal: vous juger.

  •  Remettez vos jugements en question

Reprenons l’exemple de toute à l’heure, en vous disant « « je ne peux pas croire qu’elle ne m’a même pas salué », c’est sûr que vous sous-entendez que cette personne est mauvaise. Et si, en réalité, cette personne avait une dure journée, qu’il y avait quelques choses qui la traque tant, et que ce n’est pas du tout dans son intention de vous ignorer. Bref, une fois que vous identifié une critique ou un jugement, remettez le d’abord en question

  • Soyez plus compréhensif

Maintenant que vous avez examiné vos suppositions quant à la situation, apprenez à faire compassion envers la personne que vous jugez.

  • Concentrez-vous sur les qualités des gens

Essayez d’identifier et de penser à ce que vous aimez chez la personne que vous jugez, de ce fait, vous n’allez plus ni jugez trop facilement ni trop durement cette personne.

Reprenons une nouvelle fois notre exemple. Peut-être qu’au lieu de juger cette personne, vous pouvez effacer de votre mémoire ses mauvaises pensées et les changez en quelques choses de plus positives sur la personne. Par exemple, Vous pourriez vous rappeler que la personne, cette collègue, est aimable, souriante, et que jamais, c’est dans son habitude de faire de telle chose, etc.

  • Pensez à ce que les gens ont fait pour vous, non à ce que vous avez fait pour eux

Et oui, essayez d’enlever la pensée qu’une personne vous est tout le temps redevable, puis qu’on ayant cette sentiment sans cesse avec vous, cela pourrait contribuer au fait que vous cherchez toujours à les critiquer et leur en voulez.

On vous donne un exemple des plus concrets. Un jour, vous avez prêtez de l’argent à votre ami, disons votre meilleur ami, cependant, il ne l’a jamais rendu. Qu’allez-vous ressentir à chaque fois que vous le voyez ? De la rancœur n’est-ce pas ? Et c’est plutôt logique si vous allez le traiter de moins que rien, d’homme à ne plus faire confiance, etc. Mais ce qu’on vous conseille de faire, c’est de concentrer sur toutes les choses positives que cette personne a fait pour vous.

2. Apprenez à faire des critiques constructives

Cette fois-ci, la technique, c’est d’attendre quelques temps avant de parler et, quand vous parlez, présentez votre critique entre deux compliments.

Ce sont les bases d’une bonne critique. Essayez de ne pas présenter votre critique juste après que la personne ait terminé de faire quelque chose. Il vaut mieux d’abord prendre le temps de réfléchir à la meilleure manière de présenter la critique. Et une manière de la présenter, c’est de commencer par de mots gentils, puis d’annoncer le critique, et finalement terminer par des compliments. Du genre : « Ta présentation était séduisante! Mais, j’ai un peu raté des choses quand tu as parlé un peu trop vite dans l’introduction. Sinon, si tu peux ralentir juste un tout petit peu la prochaine fois, elle sera fantastique ! ». Dans cette phrase, on peut constater aussi, la troisième chose à faire pour une critique constructive : formuler la critique sous forme de requête pour l’avenir. Bref, maintenant, vous savez pratiquement que faire pour juger moins et juger mieux les autres. Certes, cela demande certainement de temps et de pratiques, mais appliquez ces techniques et vous verrez que ce ne sera pas une perte de temps. Et le plus important, c’est que vous allez avoir le quotient émotionnel qui sera boosté. Alors à vous de jouer !!!

Leave a Comment